LA VILLE FORAINE ?

La Ville foraine est une thématique de recherche portée par le pOlau sur les transformations de la ville à partir de références issues du monde forain contemporain. Il s’agit de reprendre les caractéristiques du forain pour regarder la ville autrement. Le mot « forain » est alors plus une clef de lecture qu’un objet d’étude en soi. Il permet d’interroger la ville foraine à travers un champ lexical de la ville libre accès, la ville baraque, la ville boniment, la ville malléable, la ville nomade, la ville vertige, la ville attraction. Suite à une première session en décembre 2006, le pOlau organise en septembre 2009 le second volet du séminaire-action « La Ville Foraine »

 » Ils voient du « forain » partout…

De l’échelle de la rue à celle des métropoles, l’intuition de la présence « foraine », en complément au pérenne, dans la production urbaine, s’incarne dans divers projets. De l’esthétique au ludique, le sens, le sensationnel et le sensible sont convoqués dans les modalités de la fabrication de la ville. En lien ou en parallèle à ces nouvelles « demandes », certains praticiens, artistes et concepteurs sont repérés comme de nouveaux acteurs urbains – au-delà des seules logiques décoratives ou animatoires – aux côtés des professions qui jusqu’ici faisaient la ville (ingénieurs, architectes, urbanistes, paysagistes). Sont attendues leurs capacités à composer avec la complexité, à joindre le disjoint ou le conflictuel, à produire des récits urbains, à saisir le vivant et à préfigurer de nouveaux usages. Ces néo-forains, perturbateurs prospectifs, diagnostiqueurs du sensible, apparaissent avec des actes, des protocoles et des attitudes. Ils viennent augmenter autant les « savoir-ville » que les « faire-ville ». Il est temps de considérer cette émergence et d’en constituer l’appareil critique. Afin, notamment, d’être alerte sur la nouvelle culture que ces pratiques suggèrent. « 

Maud le Floc’h
Directrice du pOlau


Ville du mix, du récit, du flexible, dus sensoriel, du nomadisme ou encore de l’imaginaire, la « Ville Foraine » jaillit, à la fois désirante et inquiétante. Elle introduit un nouvel « ordre » urbain, qui aurait pour effet de convoquer la ville des sens, du sensationnel et du sensible.
def-schema-ville-foraine

Quelques repérages de la Ville Foraine en action :

marcher dans l'herbe en ville
marcher dans l’herbe en Ville

camping urbain
camping urbain, Import Export Architecten

paris plage jour
Paris Plage

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :