Entre Deux

groupe-luc-debriefMot(s)-Clef(s) = Entre Deux

Idée / Projet : 3ème Fleuve (des rives et des rêves)

Le groupe accompagné par Luc Gwiazdzinki, géographe et président du pOlau, et constitué de Valérie Sécheret, service économique Tour(s)Plus, Fanny Maire, ATU, Yves Collombet, service technique de la Ville de St Pierre, Luc Lechâtelier, journaliste Télérama et Sébastien Renaud du Mouvement alerte, s’est attaché à l’image et à la réalité de l’entre deux gares, de l’entre deux villes. Ce territoire ferroviaire a été qualifié comme un entre deux rives, un front de fleuve.

L’équipe a décliné trois visions en se fondant sur le rapport de la ville à l’imaginaire, en convoquant ce qu’une ville peut signifier de plus poétique. L’univers de  l’entre deux gares relève à la fois du merveilleux et du plus hard.

A partir de cela, trois visions ont émergé en proposant une gradation entre les extrêmes.

Vision #1 : Scénario « invasif »
Ce territoire est un espace du laisser-faire où la nature par exemple envahi les espaces. Il s’agirait donc de permettre cette ouverture des champs du possible autant pour la nature que pour l’homme. Il s’agit de penser la porosité, d’ouvrir les espaces clôts, de laisser chacun y importer ses projets et de voir ce que ces espaces deviennent dans cette stratégie du laisser-faire.
Qu’est ce que cet espace deviendrait ? Un lieu envahi par la nature  ?

Vision #1 : scénario invasifexploration-24-09-velo

Vision #2 : Manhattan
A partir de la notion d’Ile, le groupe a imaginé de faire de ce lieu un espace de densité  d’intensité et de verticalité à l’image de Manhattan. A cette vision, se lie également le projet de densifier la ville à partir du principe de l’os à moelle, en laissant autour des zones densifiées du centre-ville et de l’Ile Manhattan, des zones de laisser-faire. Et là encore de voir ce qui émergera dans ces espaces du laisser-faire, soit de la ville, soit de la nature incontrôlée.

Vision #3 : Suspension
La troisième vision a pris en compte la présence (très proche en terme de distance) et l’immanence de l’eau. Il s’agit de remettre de l’eau, du souple, sur ce fleuve dur. Pour autant il convient de prendre en compte l’angoisse locale de cette présence de l’eau et sa vision catastrophique. Pour le groupe, l’évocation de l’eau est donc déjà suffisante. Pour permettre au fleuve d’avoir sa place est imaginé un investissement de ce territoire par le dessus. Il s’agit de développer des suspensions, des passerelles habitées, une ville aérienne.

Idée / Projet : 3ème Fleuve (des rives et des rêves)

explo-projet-3emefleuve

Idée/Projet : 3ème fleuve

A partir de ces trois visions, l’Idée/Projet énoncée est celle du développement d’un 3ème fleuve. Pour aller au-delà de cette idée de rive et de front de rive, le groupe imagine de tisser ce territoire autour de l’imaginaire de ces espaces de rive, de plage. La présence de sable, d’hôtel, de caravanes et de barbecues renvoient déjà ce territoire à cette possibilité de faire sur les rives du fleuve ferroviaire les activités habituellement dédiées aux rives des fleuves. Il s’agirait de constituer une vraie plage, une zone de camping, des paillottes…

exploration-24-09-campingferre

le camping de la plage

exploration-24-09-surf

surf

exploration-24-09-terrasses gare

le bar de la plage


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :