Paradoxes Absurde

groupe-laurent Mot(s)-Clef(s) = Paradoxes – Absurde

Idée / Projet = Transbordeur Line

Le groupe accompagné par Laurent Petit, psychanalyste urbain, et composé de Arnaud Pirault, artiste groupenfonction, Bruno Longchamp, DAC Ville de Tours, Kristell Jaouen, chargée de projet habitat Tour(s) Plus, Shi Ilin, doctorante Polytech’Tours et Laura Richard, étudiante Polytech’Tours a repéré les paradoxes et les absurdes prégnants sur le territoire.

les premières impressions, en vrac, sont l’absence de vies humaines dans la ville, l’absence notoire de paradis pour une ville qui s’appelle St Pierre des Corps, où encore l’urbanisation industrielle explosée face à une urbanisation résidentielle très ramassée.

Vision #1 : Un des premier paradoxe qui a marqué le groupe est celui du vide, et notamment du vide éclairé. En effet, les vides, les terrains vagues sont éclairés tandis que les zones où il y a de la vie et de la présence humaine ne le sont pas. D’ailleurs la présence de personnes sur ce territoire est perçue par les usagers en voiture comme un « accident ».

Vision #1 : éclairage du vide

Vision #1 : éclairage du vide

Vision #2 : La seconde impression est celle de la disproportion maladive de ce territoire. à la fois la gare de St Pierre des Corps très petite mais avec un très grand nombre de voies et l’inverse à Tours, avec une gare immense et des voies peu nombreuses. Don Quichotte est d’ailleurs à la croisée de la gare, de la tour et du parking.

Vision #2 : disproportion maladive

Vision #2 : disproportion maladive

Vision #3 : le principe de non-coexistence possible des usages et des usagers est pointé par le groupe. Ainsi, cette piste cyclable qui finit sur un mur.

Visions #3 : non-coexistence des usages et usagers

Vision #3 : non-coexistence des usages et usagers

A partir de ces trois visions, l’idée / projet « Transbordeur Line » doit répondre à ces vides et à ces disproportions. Il s’agit donc de remettre du plein dans le vide, de re-proportionner le cadre et d’y mettre au coeur les usagers. L’idée-projet utilise également la fascination qui a existé dans le groupe pour le pont-tranbordeur vu au techni-centre, et notamment son mode de déplacement et son rythme.

Idée / Projet : Transbordeur Line

Il s’agit de recréer un tramway ou un métro futuriste, lent, du type de la barge, qui relierait les gares de St Pierre et de Tours en 6 ports ou en 6 gares (le cigare comme hommage à Fidel Castro).

Ces 6 stations sont alors des points de rencontres, de pauses (jardins, parcs) où peuvent se croiser les modes de déplacement (vélo, voiture, piétons) qui dans leurs chemins respectifs entre les stations restent différenciés.

Le Transbordeur Line est un appel à la mobilité générale et à la présence de lieux comme centres de vie.

Le nom des stations est déterminé par rapport à l’histoire ou à des lieux majeurs des deux villes : Don Quichotte / Magasins Généreux (arnaque pour les consommateurs) / Jean Moulin / Pic Nike (manière d’attirer des sponsors) / Point Zéro / Bateau Ivre / Jean Novel

Le plan guide du Transbordeur Line

Le plan guide du Transbordeur Line

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :